Revue de Presse de Mars 2019

Kubernetes : VMware pousse Essential PKS | Silicon

Quelques mois après le rachat de Heptio, l’entreprise fondée par deux des créateurs de Kubernetes, VMware annonce la disponibilité d’un nouveau produit permettant de faciliter l’installation et la configuration d’un cluster Kubernetes dans VMware : Essential PKS.

OpenShift 4

RedHat vient de sortir une série d’articles sur la future version majeure très attendue de leur PaaS OpenShift : OpenShift 4.0.
Ce qu’on retient de l’ensemble des articles, c’est que l’équipe OpenShift est en train de développer une nouvelle version plus facile à déployer et à mettre à jour dans une infrastructure on-premise ou dans le cloud. Cette nouvelle version cachera la complexité de l’infrastructure, et la configuration parfois assez complexe du cluster Kubernetes. Ainsi le focus deviendra plutôt la fiabilité sur la création de la valeur et la sécurité qui sera présente par défaut.

Commande 0.12upgrade pour Terraform

La version 0.12 de Terraform entraîne une réécriture importante des fichiers HCL afin d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, notamment les for-loops. Hashicorp est conscient de l’effort qui devra être fait par les utilisateurs du produit et fournit la commande 0.12upgrade afin de convertir les modules déjà écrits, et ainsi encourager un maximum de monde à franchir le pas.

F5 rachète NGINX

En plus d’avoir levé 43 millions d’euros l’été dernier, Nginx se fait aujourd’hui racheter par F5 Networks, bien connu pour ses solutions de load balancing et de sécurité réseau. Le but affiché est de rapprocher les deux mondes que sont celui de l’open-source pour Nginx qui est connu pour son serveur web et celui de l’opérationnel réseau et applicatif pour proposer des solutions qui parlent complètement le DevOps. Derrière ces jolies paroles, Nginx devrait tout de même garder sa culture et ses produits. F5 Networks bénéficie ainsi surtout d’un nouveau soutien sur ses produits multi-cloud et met un terme à leur concurrence sur les environnements cloud natifs. L’article complet est disponible ici.

Back to the Future of Traefik 2.0

Du nouveau chez Traefik avec la version alpha de leur version majeure 2.0. Ils ont énormément travaillé sur le coeur de leur projet et ont refactorisé une grande partie pour des fondations plus solides. Cependant, ils sont bien conscients que les utilisateurs attendent constamment des nouvelles fonctionnalités, surtout dans un ecosystème si grandissant. En plus donc d’avoir revu leurs mots clefs et la structure de leur configuration, Traefik supporte désormais entièrement des backends en TCP. La v2 viendra aussi avec des composants middleware qui permettront de travailler les requêtes passant par le routeur avant d’être transmises vers les backends. L’autre grande fonctionnalité pour les utilisateurs de Kubernetes est l’implémentation d’une extension CRD pour intégrer Traefik dans Kubernetes. Beaucoup d’autres fonctionnalités sont déjà présentes mais d’autres encore doivent être ajoutées avant la release officielle. Nous attendons avec impatience la nouvelle UI, plus de providers, plus de métriques, plus de middleware, de l’UDP… L’annonce est ici.

Amazon lance Open Distro for Elasticsearch

Il s’agit d’une distribution de la suite Elasticsearch sur une base 100% OpenSource (licence Apache 2.0) créée par Amazon. Si Elasticsearch s’est depuis le départ développé autour d’un modèle OpenSource, avec le temps, du code propriétaire s’est ancré dans la solution et Open Distro entend revenir aux bases. La volonté affichée n’est pas de créer un fork, mais bien de reverser au projet l’ensemble des fonctionnalités ajoutées. Open Distro se veut être une distribution d’Elasticsearch orientée entreprise. Cette distribution intègre ElasticSearch et Kibana en y apportant des valeurs ajoutées :

  • Plugin de sécurité pour une authentification et des règles RBAC fortes
  • Un monitoring et alerting pour superviser les index selon différents critères
  • Une API et un CLI pour superviser les performances du cluster
  • Support du SQL pour interroger les index

Avec cette nouvelle aventure, Amazon semble confirmer son envie de participer au monde OpenSource ce qui s’inscrit dans la continuité de l’ouverture du code de FireCracker.
Pour en savoir plus :
https://opendistro.github.io/for-elasticsearch/
https://aws.amazon.com/fr/blogs/aws/new-open-distro-for-elasticsearch/

AWS obtient la certification HDS - Hébergeur de Données de Santé

C’est officiel depuis le 13 Mars 2019, la région AWS de Paris est habilitée à héberger des données de santé. C’est l’Agence Française de la Santé numérique qui a délivré cette certification et permet à AWS d’accueillir les infrastructures des professionnels de santé en France.

Google Cloud vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle région en Europe !

Zürich en Suisse est ouverte au public et peut être d’ores et déjà utilisée via le doux nom de europe-west6. Au menu, on trouve une région avec 3 zones de disponibilités et des services classiques pour un nouveau lancement : on retrouve les classiques Compute, Kubernetes, Cloud Storage, Cloud SQL, BigQuery, mais pas encore d’AppEngine ou CloudFunctions. Pour avoir plus de détails sur les services disponibles, une page dédiée vous aidera à y voir plus clair.
On notera que toutes les vCPU allouées dans cette région sont de génération Skylake, donc une offre haut de gamme !
Vous voulez savoir si cette région est la meilleure pour vous en terme de latence ? Un petit tour sur GCPing et vous serez fixé !

Sortie de Istio 1.1

La version 1.1 de Istio est sortie ! Toutes les informations disponibles ici. Au programme une amélioration des performances, de nouveaux packages d’installation Helm,... toute la release note en suivant ce lien.

Le programme du Paris Container Day est arrivé !

Ça y est, il est arrivé ! Le programme du Paris Container Day est disponible depuis cette semaine. Vous y trouverez des keynotes, des REX et des conférences, sur le thème Standards & Craftsmanship. Les early birds sont encore disponibles, ne les ratez pas !

Quoi de neuf sur le blog ?

Bastien nous propose de réinventer le Serverless avec Knative dans son dernier article.

Et Romain nous présente son premier article sur ce blog, tmux, diviser pour mieux régner. Bravo !

Bonne lecture à tous !

WeScale

WeScale est une société de service réunissant des experts passionnés autour d’un objectif commun : enrichir et partager son savoir-faire à ses clients et les accompagner sur les technologies Cloud.