Le partage et la reconnaissance dans la WeTribu

Nous avons l’habitude chez WeScale de dire que nous ne sommes pas une entreprise tout à fait comme les autres. Nous essayons d’être cohérents vis-à-vis de nos valeurs, de les partager et de les faire vivre au quotidien pour que ce ne soit pas de simples mots sans fondements.

L’une de ces valeurs est l’amélioration continue. Nous n’avons pas la prétention d’être parfaits, mais nous cherchons constamment à nous améliorer. Nous aimons partager nos connaissances entre nous, à nos clients,  comme à l’ensemble de la communauté à travers nos WeShare, nos WeSpeakCloud, ce blog bien sûr et nos CloudRadar. WeScale est un projet auquel nous participons tous, plus encore qu’une mission pour les consultants. Mais je veux vous parler, ici, d’un exemple concret de ce que nous faisons pour nourrir la cohésion du groupe. Il s’agit de ce que nous appelons le WeTribute.  

Merci pour ta disponibilité, ton envie d'aider les autres et surtout ta joie de vivre ! T'es vraiment un bon gars !

L’origine

Avant de vous expliquer exactement ce qui se cache derrière ce terme, il me paraît important de vous partager l’origine de sa création et comment nous en sommes venus à cela.

Un besoin de reconnaissance

Nous avons créé WeScale en instaurant dès le départ quelques recettes essentielles :

  • Le WeShare, une journée de partage de connaissances par mois où tous les consultants sont sortis de leurs missions. Nous nous retrouvons tous au siège pour partager notre veille technologique, et apprendre ensemble.
  • Le blog et medium, qui nous donnent l’occasion de partager des pratiques techniques, des outils que nous aimons, bref de proposer une base de connaissance accessible à tous. Les articles sont écrits par les consultants et c’est l’ensemble de la WeTribu qui participe aux relectures tant d’un point de vue du contenu technique que des aspects orthographiques et syntaxiques.

Préparer des sessions WeShare et rédiger des articles sont des actions très formatrices. On apprend dans le domaine technique sur le sujet que l’on traite. Mais on améliore aussi sa communication, à travers les présentations, la rédaction, la prise de parole et la pédagogie.

Pour que cela fonctionne et, pour atteindre la qualité désirée de nos contenus, nous avons besoin d’y investir du temps.

Il y a eu à plusieurs reprises des débats sur la rétribution que chacun peut tirer de ce temps investi. Fallait-il par exemple rémunérer les articles au nombre de mots, comme on peut le voir dans la presse ? De la même façon, les slots de WeShare ne devraient-ils pas être source de revenu pour les présentateurs ?

J’ai toujours voulu que ces éléments fassent partie du projet WeScale, de notre mission de rendre accessible à tous ce savoir-faire que nous construisons chaque jour. Nous en sommes venus à la conclusion qu’une rémunération séparée irait à l’encontre de notre projet et serait une source de dissension plutôt que de cohésion.

Pourtant reste le problème de la reconnaissance que chacun pourrait recevoir pour cet investissement.

Bonne humeur, bons conseils et encouragement. C'est précieux pour moi. Merci

Un besoin de collaboration

Nous voulons être un peu plus que des collègues. Nous essayons de favoriser les échanges entre nous, que chacun puisse se connaître. Être “WeScale” ne doit pas signifier être un consultant perdu chez un client, mais être un ou une collègue avec qui on peut échanger régulièrement. Il est important à nos yeux que chacun se connaisse. Quand nous sommes en mission chez un client, nous ne sommes pas seuls, car nous pouvons à tout moment bénéficier du savoir-faire de chacun et de l’aide de nos fonctions supports. Les missions se font souvent à plusieurs, notre Slack est un haut lieu de discussion, il y a aussi les WeBouffes, les passages au siège et bien d’autres occasions qui se créent spontanément.

L’ensemble de ces échanges ajoute une grande valeur à WeScale et participe largement à la réussite de notre projet. Si la collaboration semble assez naturelle, elle doit être célébrée et encouragée.

En tant que co-fondateur de la société, je cherche à faire de WeScale une aventure commune, que chacun puisse y trouver sa place et apporter sa pierre à l’édifice. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous recrutons sur profil et non sur mission, nous recherchons avant tout des personnes qui, au-delà des compétences et de la passion, sont motivées par notre projet.

Car tu es toujours autant dévoué dans ta mission d'aide aux WeWes ! C'est admirable !

Savoir remercier

Tout ce qui permet d’enrichir notre culture d’entreprise et de favoriser le bien-être des collègues est un bon investissement. Dans les structures plus traditionnelles, les remerciements et la reconnaissance sont assurés par le management, plus rarement directement entre collègues et encore plus rarement par l’ensemble de la structure.

Pourtant, il est essentiel de savoir dire merci, y compris dans un contexte professionnel, et cela ne devrait pas être réservé à une élite bien vue du management.

Pour ta disponibilité et ton implication dans le recrutement. C'est agréable de savoir que l'on peut compter sur toi.

Le WeTribute

Partant de ces différents constats, j’ai commencé à chercher une solution qui permette au moins de donner une réponse à ces difficultés. En lisant ReInventing Organization de Frédéric Laloux, j’ai découvert que quelques entreprises avaient instauré des moments dédiés aux remerciements, sous la forme de chaînes de remerciements par mail partagé, de journées spéciales …

J’ai voulu créer une méthode qui nous ressemble, une méthode que nous améliorons d’itération en itération. Cette incitation au remerciement s’est sacralisée au fil du temps, elle existe sans interruption depuis Juillet 2017.  Le WeTribute fonctionne en deux temps, un rendez-vous mensuel et un autre trimestriel.

Merci de challenger toujours ce qui est fait, c'est appréciable et ça permet de ne jamais se reposer sur ses lauriers. top.

Chaque mois

Un formulaire est soumis à l’ensemble des personnes de l’entreprise, consultants et structure sont invités à remercier jusqu’à cinq collègues. On peut choisir qui l’on souhaite remercier et rédiger un message qui lui sera adressé afin d’expliquer la raison de ce remerciement.

Chaque mois nous sommes invités à prendre un peu de notre temps pour penser à nos collègues et leur écrire notre reconnaissance. L’exercice n’est pas imposé, chacun participe selon son bon vouloir. Nous faisons plusieurs relances pendant la seconde quinzaine du mois pour encourager toute la WeTribu à participer. Les messages soumis ne sont pas publics, nous ne voulons pas en faire une compétition mais bien une récompense personnelle qui transcende le management.

À la fin de chaque mois, le formulaire est clos. Personne ne peut plus y participer. Tout pourrait s’arrêter là, mais à ce stade, les remerciements soumis ne sont pas reçus par leurs destinataires.

Merci pour ta bienveillance, toujours, pour ta présence pour les Wewes. C'est hyper agréable de t'avoir dans les équipes !! top du top

Chaque trimestre

Une fois passée la saisie du formulaire clôturant un trimestre, nous passons à la dernière étape du processus. C’est bien sûr le moment de transmettre à chacune et à chacun le ou les messages de remerciements qui lui ont été adressés. Nous recevons donc un courriel par message reçu ainsi qu’un petit rappel des messages que nous avons nous même rédigés (trois mois, ça peut être long). En ce début de mois, nos boîtes mail pro se remplissent plus vite qu’à l’accoutumée et pourtant, chose étrange, cela nous fait plaisir. J’atteins des taux record d’ouverture en avoisinant les 100%. Je tiens aussi à ajouter que les canaux de communication sont saturés pendant quelques temps suite à la publication des messages.

Mais pourquoi attendre trois mois pour partager ces précieux messages ? Nous profitons aussi de la fin des campagnes trimestrielles du WeTribute pour faire quelques statistiques : participation, nombre de remerciements reçus par personne, … Toutes ces données sont rendues sous forme de graphique partagés à toute la WeTribu.

Nous retenons alors les deux collègues qui ont reçu le plus de messages (plus en cas d’ex-aequo), et WeScale convertit cette reconnaissance forte de la WeTribu par une prime qu’ils se partagent. Pour veiller au bon fonctionnement du WeTribute, qu’il garde son sens, nous avons défini une série de règles qui servent de garde-fous bienveillants.

Pour ta bonne humeur qui n'a d'égal que ton niveau technique

La vocation première du WeTribute est de créer un espace de partage et de remerciement qui puisse s’adresser à tous. La prime doit concerner l’ensemble des collègues et pas seulement un groupe de personnes plus visible que les autres. Elle nous permet à la fois de partager notre reconnaissance et démontre un mécanisme de prise de décision partagée. Le WeTribute nous incite à nous connaître et à participer à la vie du groupe, pour que nous soyons plus que des collègues anonymes dans une société sans âme.

C’est aussi le devoir de WeScale envers les femmes et les hommes qui la constituent. Ce sont les pairs qui décident ensemble de faire part de leur reconnaissance et de distribuer cette prime. Il ne s'agit pas de management, cela ne participe pas au variable ou à des primes exceptionnelles voulues par un manager.

Merci à toi pour l'organisation du séminaire au Portugal qui a grandement contribué à me faire me sentir bien auprès de tous les Wewes. Au cours de ce weekend vraiment unique, j'ai pu rencontrer chacun d'entre vous, commencer à vous connaitre en discutant sans timidité parce que je me sentais déjà un peu à ma place à vos côtés.

En résumé, le WeTribute est né de nos expériences, de notre histoire et de notre volonté d’améliorer nos vies professionnelles. C’est devenu un élément de notre culture, un quotidien qui changerait WeScale s’il disparaissait. La WeTribu va continuer à grandir, à expérimenter et trouver de nouvelles méthodes pour améliorer WeScale. Avec la création de notre activité à Nantes, nous allons devoir nous poser la question si son fonctionnement est adapté à ce nouveau modèle.

Je te remercie d'être toujours là pour moi pour quoi que ce soit, de ta bonne humeur, de tes conseils et de ta disponibilité.

Pour conclure cet article, je voudrais à mon tour remercier toutes les personnes qui participent au WeTribute chaque mois. Merci d'avoir partagé les messages cités, merci pour vos commentaires, relectures et recommandations dans l'écriture de cette prose. Surtout, et enfin, merci de participer à cette cérémonie en jouant le jeu par bienveillance, par soucis de vos collègues et non par intérêt.

En Savoir plus

Séven Le Mesle

Passionné par la culture DevOps et les solutions cloud. Séven réalise des projets innovants et ambitieux pour ses clients. Son credo: “Aucun plan ne survit à son implémentation !”